L’incroyable capacité d’adaptation de l’équipe de travail. Pour un temps, nous avons mis en pause certaines démarches externes, la préoccupation était devenue de s’assurer de passer un maximum de temps avec chaque jeunes. Se donner le temps de passer du bon temps avec eux. Les intervenantes n’ont pas hésité à aller vers des activités plutôt inusitées, comme apprendre à faire du « skate » et faire du yoga! Nous avons assoupli nos règles afin de tenir d’avantage compte des besoins des jeunes malgré cette période de confinement, comme par exemple, nous avons revu notre politique de milieu en toxicomanie.
Par dessus tout, nous voulons saluer les jeunes de Roland qui ont pris leurs responsabilités afin de protéger la Maison de ce virus, évitant ainsi la fermeture. Bravo à vous!