Parce que je crois en la transformation sociale, à la force du mouvement communautaire autonome et que j’aspire à la justice sociale.