Je suis en poste depuis près de 3 ans à la CDC Haute-Yamaska. Nous ne sommes que 2 employés à la CDC-HY mais nous pouvons réellement ressentir toute la contribution des membres du CA , de nos partenaires, collaborateurs, bailleurs de fonds et organismes membres, au travail commun pour un mieux-être collectif ! C’est magnifique à voir! Un monde où tous et toutes se tiennent la main (virtuellement cette année hihi!) pour unir leurs forces et ainsi devenir un réel bouclier pour contrer la pauvreté, la violence faite aux femmes, l’âgisme, la discrimination, le racisme, les trous de services, les difficultés vécues par les familles, les jeunes, les personnes vivant avec un handicap ou un trouble X, Y ou Z et j’en passe!

Personnellement, moi, ça me redonne espoir en cette humanité, nous pouvons ainsi percevoir un faisceau lumineux qui jaillit d’une simple petite faille percée dans ce noyau dur de la « misère du monde » comme dirait ma grand-mère … Ce roc qui se fend, malgré toute sa dureté, lorsque goute après goutte, avec persévérance et plusieurs années d’efforts, l’union de l’apport de chacun et chacune vient à bout de ce mal.

Des CDC qui travaillent ensemble parce qu’elles savent que l’intérêt est commun; celui de tous et de toutes! Le monde du communautaire, je le vois comme une vraie fourmilière mais en mode FRONT COMMUN et non en mode hiérarchique. Une ligne horizontale de petits soldats et d’anges gardiens qui ratissent large pour ne pas oublier personne. Comme les fourmis, les « co-créateurs communautaires » ont plusieurs rôles : construire et aménager le milieu, entretenir celui-ci, approvisionner en nourriture, protéger, nourrir d’autres co-créatrices trop occupées.

Ce milieu ainsi créé permet de garantir à la « colonie » une sécurité et un abri face aux intempéries desquelles le milieu est en constante adaptation. Cette année 2020 en fut une de PRISE DE CONSCIENCE universelle sur l’importance du milieu communautaire entre autres. Je tiens sincèrement à remercier tous et toutes qui gravitent de près ou de loin, parfois même indirectement par la bande sans même le savoir! Merci de l’excellent travail mais bien plus que ça! La BIENVEILLANCE et LE DON DE SOI en tant qu’être humain sans nécessairement être dans une quelconque obligation professionnelle.

L’être humain est si fragile et si fort à la fois! Bravo à tous et à toutes de maintenir le CAP! 🙂